Carlos Ghosn obtient une nouvelle libération sous caution

341

Après sa quatrième inculpation pour malversations financières le désormais ex PDG de l’alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn a vu sa demande de libération sous caution acceptée par le Tribunal de Tokyo. Mais ce n’est pas encore joué pour lui car le Bureau des procureurs a fait appel de cette décision.

L’affaire Carlos Ghosn n’en finit pas de couler beaucoup d’encre, depuis sa première inculpation au mois de Novembre dernier. Le dossier a connu par la suite plusieurs rebondissements, et le dernier en date est l’acceptation ce jeudi 25 avril sa libération sous caution par le Tribunal de Tokyo (Japon). 

La caution pour sa libération est estimée à environ 4 millions d’euros, mais ce n’est pas encore fait car le Bureau des procureurs qui le détenait pour 4 inculpations de malversations financières a fait appel de cette décision. 

Si ce recours sera rejeté, Carlos Ghosn pourra sortir de prison pour une liberté conditionnée avec assignation à résidence. Il  s’agira des mêmes conditions lors de sa première libération contre une caution de 8 millions d’euros.