Des lancements réussis et une progression des ventes dans les quatre coins du monde

2093

Contrairement à plusieurs constructeurs automobiles, Citroën a enregistré au cours du premier semestre 2008 une croissance appréciable en France, en Europe centrale et orientale ainsi qu’au Mercosur, soit une légère progression de ses ventes mondiales qui représentent 765.000 unités. Parmi les faits marquants pour le constructeur français est les lancements réussis des derniers modèles : Nemo, Nouvelle C5 et Nouveau Berlingo. (Par Mohamed M)

Succès des modèles lancés au 1er semestre 2008

Nemo, commercialisé depuis février en VUL et prochainement dans sa version VP, compte 16.000 commandes. Nouvelle C5, dont le lancement commercial a débuté en avril et se poursuit, en version berline et plus récemment Tourer, totalise 52.000 commandes au moment où Nouveau Berlingo, lancé depuis quelques semaines seulement en VP et VUL compte déjà 33.000 commandes.

Performances soutenues des modèles de la gamme

A l’instar du succès que rencontre les nouveaux modèles lancés depuis le début de l’année, le reste de la gamme chère à André Citroën a, elle aussi, enregistré de nouvelles performances qui augurent une bonne année pour Citroën. En matière de chiffre :
C1, vendue à 57.000 unités, progresse de 10% et se positionne, en Europe, en tête du peloton des véhicules économiques et écologiques.
C3, dans sa 7ème année de vie, se maintient au niveau de 2007 avec 137.000 ventes en six mois.
C4 Picasso, Grand C4 Picasso et Xsara Picasso totalisent 162.000 ventes au 1er semestre 2008; ils permettent à Citroën d’accentuer son leadership européen sur le marché des monospaces compacts avec près de 23% de part de marché.
C4 Sedan et C4 Pallas, au Mercosur, comptent 15.600 ventes sur les 6 premiers mois de l’année. C-Elysée, en Chine, est vendue à plus de 9.000 unités depuis son lancement en avril dernier. Jumpy et Jumper voient leurs ventes progresser respectivement de 16% et 7%.

1. Europe occidentale: stabilité de la part de marché de Citroën, progression sur le marché des VUL

Dans un marché VP/VUL en recul de 3%, Citroën totalise 572.000 immatriculations et la part de marché de la Marque se maintient à 6,5%.
Citroën conserve son leadership sur le segment des monospaces compacts avec près de 23% de part de marché. La Marque est en tête de ce segment dans 7 pays : Belux, Danemark, Espagne, France, Italie, Pays-Bas et Portugal, tandis que la pénétration de la Marque sur le marché VUL gagne 0,3 point et atteint désormais 9,9%.

2. Europe centrale et orientale: progression des ventes (11,6%) et de la part de marché de Citroën

Dans les pays d’Europe Centrale et Orientale, où le marché VP/VUL croît de 10,2%, les ventes de Citroën progressent de 11,6%. La pénétration de la Marque progresse légèrement à 5,6%.
Pologne : marché VP/VUL en hausse de 14,1%. Les immatriculations de Citroën progressent de 19,7%, portant la part de marché à 5,4%. La Marque occupe désormais la 4ème place du marché VUL avec 9% de pénétration.
République tchèque : marché VP/VUL en hausse de 9,7%. Les immatriculations de Citroën progressent de 14,2%. Avec 5,6% de pénétration, la Marque atteint son plus haut niveau historique et se positionne comme la 5ème marque du marché automobile tchèque.
Croatie : marché VP/VUL en hausse de 11,9%. Les immatriculations de Citroën progressent de 17,4%. Sur le marché VP, la pénétration de la Marque passe de 5,2% à 6,2%. Sur le marché VUL, elle atteint 15,9% au 1er semestre 2008 contre 15% en 2007.

3. Mercosur: forte croissance des ventes (+72%) et de la part de marché de Citroën

Dans un marché toujours très soutenu (+26,6%), les ventes de Citroën enregistrent une croissance de 72% au cours du 1er semestre. Au Brésil et en Argentine, Citroën a marqué de bons points en enregistrant une hausse de plus 80% dans le pays des cariocas et près de 30% en Argentine.

4. Chine: offensive produit et développement du réseau commercial

En Chine, sur un marché en progression de 13,7% au 1er semestre, Citroën enregistre une baisse de ses immatriculations de 5,3%.
La tendance des mois de mai et juin indique une inflexion des ventes de Citroën et de sa part de marché, fruit de la conjonction de plusieurs actions concomitantes dont, notamment :
– Le lancement réussi de C-Elysée (plus de 9 000 ventes) et de la version 2008 de C-Triomphe,
– La poursuite du développement du réseau commercial de la Marque avec, à fin juin, 229 points de vente opérationnels et 55 en cours de création, l’ensemble dans 193 villes.

En ligne avec les objectifs de lancer 2 nouveaux modèles par an entre 2008 et 2010, Citroën vient de présenter « C-Quatre » qui sera commercialisée en septembre prochain. Cette nouvelle berline permettra à Citroën de renforcer sa présence dans un segment M1 qui constitue le cœur du marché chinois.
Enfin, la Direction commerciale- marketing de la Marque et un nouveau bureau de style s’installent à Shanghai, au sein du principal marché automobile chinois.

5. Des résultats en croissance dans les autres pays du monde

Avec près de 160.000 véhicules livrés au 1er semestre 2008, les ventes VP/VU de Citroën dans le reste du monde progressent de 17,4% par rapport au 1er semestre 2007.En Russie, la filiale réalise 5 000 livraisons. La création d’une nouvelle structure d’importation, une offre produit élargie avec les lancements récents de C-Crosser et de la nouvelle C5, tout comme le déploiement engagé du réseau, positionnent la Marque pour une accélération de son développement.
Dans le Bassin Méditerranéen, Citroën a livré près de 13 700 véhicules sur les 6 premiers mois, soit une croissance de 7% par rapport à l’année précédente. Berlingo VP/VU constitue 38% des volumes livrés. En Turquie, notamment, dans un marché en croissance de 13,5%, Citroën porte sa part de marché à 2,6%. Introduite en avril, la Nouvelle C5 s’inscrit sur un rythme de 200 ventes mensuelles.

Par ailleurs, Citroën s’inscrit comme leader dans le domaine environnemental, près de 30% des véhicules vendus par Citroën en Europe émettent 120g ou moins de CO2/km. Près de 50% émettent 140g ou moins de CO2/km. Avec plus de 25% de part de marché en Europe, C1 arrive en tête sur le segment des véhicules émettant 110g ou moins de CO2 par km.