Le Losange veut se consolider en Asie

4223

Le constructeur français, via sa branche asiatique Renault Samsung Motors, s’est porté candidat au rachat du constructeur sud coréen Ssangyong. (Par Nouredine ABBASSEN)

Depuis que Ssangyong est mis sous administration judiciaire depuis 2009, plusieurs constructeurs ont affiché leur volonté de racheter le constructeur. A côté de Renault, l’on compte 12 constructeurs en lice dont Mahindra & Mahindra.

Selon plusieurs sources médiatiques, le prix demandé pour céder les actifs de Ssangyong, est évalué entre 240 millions et 405 millions d’euros. 

Il est à rappeler que Ssangyong produit les tout-terrain Kyron, Rexton, Musso et Actyon très connus pour leur design ‘’décalé’’. El Algérie, la gamme du constructeur est distribuée par Emin Auto, une entreprise connue par la commercialisation des véhicules utilitaires chinois de diverses marques.