Muscles et lifting pour le Q7

3288

En milieu de carrière (après 3 ans de son lancement) la bête sauvage de chez Audi, le Q7, subit son premier restiling. A l’ordre du jour quelques retouches d’ordre stylistique et des motorisations revues pour des consommations en baisse. (Par Nouredine ABBASSEN)

Ce n’est pas une révolution et c’est tout à fait normal car le Q7 n’a que trois ans d’age. A ce moment de la vie d’un véhicule, les constructeurs opèrent toujours un léger lifting afin de relancer les ventes du véhicule en question. C’est le cas du Q7, l’une des pièces maîtresses de la marque aux anneaux.

Sur le plan esthétique, Audi n’a pas mis la main à la patte. L’effort est piètre mais le résultat est flatteur. Le plus costaud de sa gamme, l’Audi Q7 adopte, des pare-chocs avant et arrière redessinés, des feux à LED à l’avant comme à l’arrière avec un nouveau style. L’offre des coloris évolue avec l’introduction de nouvelles teintes inédites comme le « Ibis White » ou le « Teak Brown ».

Dans l’habitacle, le Q7 perd une version, celle équipée de 5 places. Désormais, le Q7 ne sera proposé qu’en 7 places. Hormis cette première remarque, les évolutions concernent l’adoption de nouvelles selleries et un bloc d’instrumentation inédit qui présente un combiné de cadrans cerclés de métal.

Sous le capot, l’Audi Q7 restylé dispose d’un nouveau bloc diesel, le 3.0 TDI Clean Diesel. Ce dernier est doté d’un système de dépollution à base d’AdBlue. Coté consommation, ce moteur consomme 0.2 litres de moins que le précédent bloc 3.0 TDI.

L’autre moteur du Q7, le V8 4.2 l TDI en l’occurrence, il se voit tonifié pour développer pas moins de 340 ch. Sa consommation passe de 11.1l / 100km à 9.9 l / 100 Km. L’évolution dans la puissance concerne aussi les moteurs essence à savoir les 3.6 FSI et 4.2 FSI.

Il faut noter enfin que le Q7 relyfté adopte une modification de tailles à savoir le système de récupération de l’anergie au freinage qui est disponible sur tous les modèles. Afin de réduire le poids (et la consommation) du mastodonte Allemand, le constructeur annonce que le hayon, le capot moteur et les ailes sont en aluminium.