PSA envisage de développer ses futurs blocs moteurs virtuellement

828

Le groupe français PSA annonce vouloir déployer la simulation numérique pour développer ses nouvelles chaînes de traction suite à un partenariat établi avec l'École Centrale de Nantes.

Ce programme de recherche et développement, dont le budget est estimé à 4 millions d’euros, aura pour objectif principal le déploiement de la simulation numérique dans la conception des chaînes de traction sur les motorisations essences, ainsi que les modèles hybrides rechargeables.

De ce fait, PSA prévoit que ses futurs blocs pourraient être développés uniquement via des essais virtuels, sans devoir passer par la phase des prototypes testés habituellement dans des laboratoires.

Cette technologie permettrait de gagner du temps de développement, ainsi que réduire de plus de 70% la quantité de prototypes nécessaires en comparaison à une conception classique.