PSA se sépare de son usine chinoise chargée de produire des DS

29

Le groupe PSA annonce mettre fin à sa joint-venture chinoise chargée de produire les modèles de la marque DS à l’empire du milieu. Le constructeur français a décidé ainsi de revendre son usine de Shenzhen.

Le groupe constructeur français PSA a annoncé l’arrêt de sa coentreprise chinoise chargée de la production des modèles DS basée à Shenzhen. Toutefois, l’avenir de DS en Chine n’est pas en danger puisque PSA se concentra davantage avec son principal allié Dongfeng.

Cette décision est due aux fortes baisses des ventes subies par le groupe PSA à l’empire du milieu. Il est utile de rappeler que DS s’est fixé un objectif de production de 200 000 exemplaires annuel alors que ça sera que d’environ 5 000 pour cette année. PSA a donc décidé de vendre cette usine préférant aller sur un nouveau plan pour se relancer en Chine.