Takata devra rappeler les airbags remplacés: nouveau coup dur pour le constructeur japonais

1408

Décidemment rien ne va pour Takata ! Alors qu’étant deuxième fournisseur mondial d’airbags, la firme japonaise a été secouée par le scandale des airbags défectueux en 2015 dont elle était obligée de remplacer des millions. A peine installés ces derniers font déjà l’objet de rappel !

Takata a été prononcée en faillite en juin dernier après ce scandale d’airbags défectueux qui lui couterait des millions de dollars à la firme japonaise. Mais la descente aux enfers continue pour Takata puisque selon l’agence de presse Reuters, la société de sécurité routière américaine a obligé la firme japonaise au rappel de 2.7 millions d’airbags supplémentaires mais ces derniers étaient récemment installés en guise de réparation.

Après le décès de 17 personnes causé par les airbags défectueux de Takata, cette dernière a été passée au crible pour identifier l’origine du problème qui était l’absence d’agent asséchant capable d’absorber l’humidité à l’intérieur de l’agent chimique, le nitrate d’ammonium, utilisé dans le système pyrotechnique, Takata a solutionné le problème en en ajoutant un. Nouveau coup dur donc pour Takata puisque l’agence américain de sécurité a déclaré qu’« en l’absence de preuve que cette solution fonctionnait efficacement, ces nouveaux airbags seraient également rappelés ».