Une première mondiale à Genève

4506

La Nissan Micra, 4e génération, vient d’être dévoilée en première mondiale au salon automobile de Genève. Cette citadine apporte dans son lot de nouveautés un nouveau châssis et une nouvelle motorisation. (Par Nouredine ABBASSEN)

Avec une nouvelle bouille, la nouvelle Nissan Micra arrive avec une nouvelle plateforme polyvalente. Elle agit directement sur le comportement routier de la Micra en allégeant son poids et en lui procurant une meilleure rigidité. 

Sans tout de même s’illustrer en matière de mensurations à l’image de sa longueur de 3.78 m (+ 61 mm), sa largeur de 1.665 m (+ 5 mm) et sa hauteur qui diminue de 10 mm pour s’afficher à 1.53 m. Pour sa part, l’empattement prend 20 mm de plus que sur la précédente version pour atteindre les 2.45 m. Techniquement, Nissan adopte pour sa nouvelle Micra un becquet sur le hayon.

Côté mécaniques, la 4e génération de Nissan Micra ne roulera qu’en motorisations essence et c’est toute la nouveauté qui est caractérisée par un bloc à 3 cylindres, le 1.2 litre à calage variable de la distribution qui développe une puissance de 80 ch et un couple de 108 Nm. 

Toujours dans ce chapitre, Nissan parle d’une version avec turbo et injection directe de cette même motorisation (disposant du Start&Stop). Cette déclinaison du nouveau 3 cylindres offrira une puissance plus accrue qui atteint 98 ch et un couple de 142 Nm avec une bonne limitation des rejets en Co2 qui s’établit à seulement 95 g/km. Une boite de vitesses manuelle à 5 rapports ou à une boîte CVT à variation continue viendront compléter le choix de la clientèle.

L’habitacle pour sa part met en avant un combiné d’instrumentation en 3 parties (compte-tours, tachymètre et ordinateur de bord).