500 000 véhicules pourraient êtres rappelés

1219

Les USA accusent le constructeur Allemand Volkswagen de tricherie sur son marché automobile et risquerait ainsi une amende record. Si cette accusation s'avère juste, Volkswagen devrait alors rappeler 500 000 véhicules et payer une amende qui pourrait s'élever à 18 milliards de dollars.

Dans le détail de l’accusation, Volkswagen aurait délibérément doté ses véhicules destinés au marché Américain d’un logiciel spécial pour contourner les normes antipollution qui régissent le marché Américain. Volkswagen à pour sa part immédiatement ordonné l’ouverture d’une enquête externe suite aux accusations de l’agence fédérale de protection de l’environnement (EPA).

Le nombre de véhicules concernés par cette affaire est de 500 000 unités commercialisés depuis 2008. Les modèles concernés par cette affaire sont: Audi A3, Jetta, Beetle, Golf et Passat.