Ford prévoit la suppression de 5 000 emplois en Allemagne

354

Après la fermeture de l’usine française de Blanquefort, le constructeur américain prévoit la suppression de 5 000 emplois en Allemagne. Cette importante restructuration vise à augmenter la profitabilité de Ford mais surtout compenser les pertes de l’année 2018.

Le constructeur à l’ovale bleue continue sa restructuration sur le vieux continent. En effet, après l’annonce de l’arrêt de son usine de boites à vitesses sise à Blanquefort à Bordeaux en France, Ford annonce aujourd’hui qu’il prévoit la suppression d’environ 5 000 emplois sur les 24 000 qu’il propose en Allemagne. 

La suppression de ces postes d’emploi se fera par des plans de départs volontaires et la réduction du travail temporaire. Le Royaume-Uni ou Ford emploie 13 000 personnes devrait également être touché par cette restructuration du géant américain. 

Par ce plan de restructuration, Ford vise à compenser ses importantes pertes en Europe sur l’année 2018 et augmenter sa marge opérationnelle pour qu’elle atteigne 6 % sur le continent.