Le groupe Renault chute de 5,7 % sur le premier trimestre 2019

1109

A l’instar de PSA, le groupe Renault connait un début d’année difficile avec des ventes en recul de 5,6 % durant la période du premier trimestre de l’année en cours. Un résultat causé principalement par le losange qui dégringole de plus 10 %.

Après PSA et ses 15,7 % de décroissance, c’est au tour de son rival le groupe Renault d’afficher à son tour une dégringolade concernant les ventes mondiales. Le groupe du losange a en effet, reculé de 5,7 % durant les trois premiers mois de l’année en cours affichant 908 348 véhicules vendus durant ce premier trimestre. 

Dans le détail, cette décroissance est principalement due à la mauvaise passe que traverse la maison mère. En effet, Renault affiche un recul de 11,1 % sur ses ventes durant la période janvier à mars affichant 576 882 voitures écoulées. A l’instar du Lion, Renault subit l’arrêt des ventes en Iran et souffre toujours autant en Chine. Renault subit également la crise du marché Automobile qui a chuté de 49 % (- 47% pour le losange).

Renault peut en revanche remercier ses deux marques low-cost Dacia et Lada qui ont progressé respectivement de 7,2% soit 184 042 ventes et 8,7 % soit 93 586 voitures vendues. Malgré ce premier trimestre catastrophique, le losange reste confiant pour le reste de l’année en confirmant ses objectifs.