Renault : Malgré la prison, le PDG Carlos Ghosn maintenu

463

Le constructeur français via son Conseil d'administration vient d'annoncer le maintien de Carlos Ghosn à sa tête et ce malgré qu'il se trouve actuellement en prison au Japon. Cette décision est prise parce qu’une enquête interne au sein de Renault n'a montré aucune irrégularité.

Comme on le sait, le PDG de Renault et de Nissan était en garde à vue au Japon plusieurs jours puis mis en prison car il est accusé de dissimuler plusieurs millions d’euros au fisc japonais. Ainsi, après sa mise à pied à la tête de Nissan tous les regards étaient orientés vers la réunion qu’a tenu le Conseil d’Administration du losange en France. Ce dernier a décidé de maintenir Carlos Ghosn à sa tête. 

Cette décision est motivée d’abord par les avocats de Renault qui ont pris contact avec ceux de Nissan pour avoir un compte rendu de l’affaire mais également par une enquête interne chez le losange concernant les rémunérations de Carlos Ghosn entre 2015 et 2018 et qui n’a rien donné. Cependant, Carlos Ghosn n’est pas tiré d’affaire puisque les avocats de Renault vont poursuivre l’analyse des informations fournies et faire un nouveau point avec le conseil d’administration. Affaire à suivre.