Royaume-Uni : Toyota met à l’arrêt 3 de ses usines

88

Face à sa sortie de l’Union Européenne et l’apparition d’une nouvelle souche du Coronavirus, le Royaume-Uni a fermé ses frontières ce qui a contraint le constructeur japonais Toyota à mettre à l’arrêt trois usines britanniques.

Avec le Brexit et le risque d’une limitation des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et les pays européens, et la fermeture des frontières britanniques suite à la découverte d’une nouvelle souche du Covid-19 ont lourdement impacté la logistique de certains constructeurs automobiles.

Parmi eux figure le japonais Toyota qui vient de prendre la décision d’arrêter la production dans 3 de ses usines britanniques pour éviter tout problème lié au manque d’approvisionnement de composants. « Au vu des pénuries de pièces attendues dues aux retards de transport et à la nature incertaine de la durée de fermeture des frontières pour les activités logistiques, Toyota Motor Europe, siège européen de Toyota, a décidé de procéder à un arrêt contrôlé de ses activités de production pour son site français (Toyota Motor Manufacturing France) et ses deux sites anglais (Toyota Motor Manufacturing UK) », à ainsi envoyé par mail la direction de l’usine Toyota de Valenciennes à l’AFP.

Toutefois, le constructeur nippon pourrait rapidement annoncer le redémarrage des chaînes de production de façon progressive à partir du 28 décembre prochain.