MICHELIN invente le pneu compétition hybride

3162

MICHELIN introduit aux 24 Heures du Mans 2012 son nouveau pneumatique hybride « slick intermédiaire », pour les voitures de la catégorie LM P1. Développée en dimension 36/71-18 pour le train avant et en 37/71-18 pour l’arrière, cette innovation de MICHELIN permet de rouler sur asphalte mouillé ou humide et même en présence de secteurs de piste sèche, en remplaçant ainsi les pneus « intermédiaires » sculptés.

Le pneu hybride MICHELIN est le résultat du travail de développement mené par les ingénieurs du pneumaticien français sur les « fenêtres d’utilisation » des pneus, c’est-à-dire sur les plages de température et sur les conditions de la piste.

Depuis plusieurs saisons, les ingénieurs de  MICHELIN travaillent pour intégrer les spécificités du tracé de la Sarthe dans le développement des nouveaux pneus. Grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux ainsi que d’architectures nouvelles, ils ont augmenté d’une année sur l’autre la polyvalence de chaque type de pneumatique. Le fruit de ce travail est une gamme MICHELIN Endurance 2012 qui dépasse désormais la notion classique de pneu « soft », « medium » et « hard » pour introduire des équipements « par plage de températures ».

Les nouveaux pneus MICHELIN Endurance 2012 répondent également aux exigences des voitures à propulsion hybride d’AUDI et TOYOTA. La TS030 Hybrid du constructeur japonais est un prototype essence-électrique « tout arrière ».

Par rapport à une voiture L M P1 « thermique », elle produit plus de couple moteur lors de la poussée du moteur électrique et un moindre couple freineur via le système de freinage, car le système hybride recharge les batteries lors des freinages. En accord avec AUDI, MICHELIN équipe cette année les deux voitures R18 Ultra ainsi que les deux R18 e-tron quattro des mêmes pneumatiques. Cette décision permettra de réaliser une analyse comparative du comportement des pneus sur la base de la configuration de la voiture. Enfin, rappelons que MICHELIN équipe la NISSAN DeltaWing.

Le 3 juin 2012, lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans, la NISSAN DeltaWing a utilisé un seul train de pneu « slick ». A la fin de la journée, elle a parcouru 722 km (l’équivalent de quatre relais) en roulant sur les mêmes pneumatiques MICHELIN.