Volkswagen signe un accord avec l’Egypte pour s’y implanter

37

Dans le but de renforcer sa position sur le marché africain, le groupe Volkswagen via sa filiale africaine, vient de signer un accord avec les le gouvernement égyptien autour de la faisabilité de construction d’ateliers de carrosserie et d’assemblage.

A l’occasion de la conférence sur l’investissement Egypte-UE au Caire, le groupe Volkswagen a annoncé la signature d’un accord avec les autorités égyptiennes. Un accord qui prévoit une étude de faisabilité pour la construction d’ateliers de carrosserie et d’assemblage dans la zone automobile d’East Port Said (EPAZ).

Le but de cet accord, est de permettre à Volkswagen de rattraper son retard sur le marché africain dominé par Toyota, un marché en plein expansion puisque les experts du secteur annoncent que les ventes de véhicules neufs en Afrique devraient doubler d’ici 2030, pour atteindre 3 millions de véhicules par an.

Martina Biene, directrice générale de Volkswagen Afrique, explique : « Cette coopération nous offre un modèle d’investissement intelligent, nous permettant de nous concentrer sur les opérations plutôt que sur les investissements lourds en infrastructure. »